Orne. Découvrez le plan routier hivernal

Jusqu'au mois de mars 2013 le Conseil général de l'Orne a mis en place son plan routier hivernal pour les services publics comme les particuliers.

Dernière mise à jour : 30/11/2012 à 16:24

Plus de 250 agents du Conseil général sont mobilisés de la fin novembre à fin février pour le service hivernal des routes : surveillance météorologique, tournées sur le terrain par des patrouilleurs sur dix secteurs du département, remontées et diffusion de l’information, maintenance du matériel, traitement du verglas et de la neige sur les routes et gestion des stocks de sel.

En lien avec Météo France, le service des routes assure une veille météorologique quotidienne. Dès que les prévisions laissent entrevoir un risque météo-routier, les dix responsables d’intervention, en charge d’un secteur du département, sont placés en alerte.

En fonction des phénomènes qu’ils observent sur le terrain au cours de leur patrouille, ils décident éventuellement le déclenchement d’interventions.

Les routes traitées par ordre prioritaire

Avec 5 800 km de routes, les services routiers du Conseil général ne peuvent intervenir partout en même temps. Ils déneigent en priorité les grands axes routiers. Le service des routes intervient sur les routes ornaises selon quatre degrés d’intervention : quatre réseaux de routes, soit quatre étapes, selon le caractère structurant de la route et de sa fréquentation.

Réseau n°1 (priorité 1): 450 km – interventions 24h/24 et 7j/7.

Réseau n°2 (priorité 2): 530 km – interventions 24h/24 et 7j/7 à la suite du réseau n°1.

Réseau n°3 (priorité 3): 1 960 km – interventions en journée à la suite du réseau n°2.

Réseau n°4 (priorité 4): 2860 km – interventions pour raison de sécurité (non systématiques) en journée à la suite du réseau n°3.

L’usager, acteur de la viabilité hivernale

L’usager est un acteur à part entière de la viabilité hivernale. Il peut en effet réduire considérablement les risques et les perturbations de la circulation, en s’informant sur les conditions routières et en respectant de simples consignes de sécurité : tout d’abord équiper son véhicule et ensuite adapter sa conduite aux contraintes hivernales.

Il appartient donc aux usagers de la route de circuler avec prudence en période hivernale et plus particulièrement en période d’intempéries car tout accident ou sortie de route peut aggraver les conditions de circulation en gênant les autres usagers ou en empêchant le passage des engins du service hivernal.

En contrepartie, les usagers doivent pouvoir compter sur l’appui des services d’intervention et être régulièrement informés des conditions météorologiques et routières.

PRUDENCE :

> L’adhérence sur la route ne redevient pas normale juste après le passage de la saleuse.

> Ne doublez pas les saleuses et engins de déneigement en intervention : cette prise de risque inutile est une infraction punie d’un amende forfaitaire de 135 € et vous encourez jusqu’à 3 ans de suspension de permis.

Pour connaître les conditions de circulation : « Infos routes 61 »

Pendant toute la période hivernale, une information spécifique sur l’état des routes est diffusée chaque matin à 8h30 (6h30 lorsque les conditions de circulation sont dégradées) aux services de l’Etat et aux médias locaux. Elle est également mise en ligne sur « Infos routes 61 ».

Quelques chiffres

6 000 t de sel en stock répartis dans les centres d’exploitation routier de l’Orne

 5 800 km de routes (Prioritaire 1 : 450 km ; Prioritaire 2 : 530 km ; Prioritaire 3 : 1 960 km ; Prioritaire 4 : 2860 km)

 250 agents mobilisés

34 engins de service hivernal (camions, épandeuses de sel, lames de déneigement)

5 engins de déneigement (tracteurs, lames de déneigement)

Transports scolaires : un service qui s’adapte

En cas d’intempéries, le Conseil général ou la Préfecture peuvent être obligés de suspendre certains circuits scolaires et aussi des lignes régulières. Parfois, le mauvais temps annoncé ne présentant pas partout les mêmes risques, il n’est pas possible de prendre des dispositions générales.

Dans ce cas, il appartient aux transporteurs en liaison avec leurs conducteurs, d’évaluer localement la situation et de déterminer s’il est possible de réaliser les services dans des conditions de sécurité acceptables. Les établissements, les parents, la presse et les élus sont alors informés par courriel* – un message vocal est laissé sur le standard du service des transports de 17h30 à 8h30 le lendemain. Les décisions sont également affichées via la page d’accueil du site Internet du Conseil général Orne.fr. En expérimentation l’hiver dernier sur trois secteurs scolaires (Gacé, Le Theil-sur-Huisne et Rémalard), le service adapté aux intempéries a permis de transporter près de 75% des élèves avec des linéaires de circuits réduits de 60%.

Le service adapté aux intempéries (SAI) s’élargit cet hiver 2012/2013

Le service adapté aux intempéries (SAI) s’élargit cet hiver : une quinzaine de centres scolaires au total est préparée à assurer un service minimum de transport scolaire en cas de verglas ou de neige. Il s’agit de : Bellême, Briouze, Domfront, Gacé, L’Aigle, La Ferté-Bernard, La Ferté-Macé, Le Mêle-sur-Sarthe, Le Theil-sur-Huisne, Longny-au- Perche, Mortagne-au-Perche, Nogent-le-Rotrou, Rémalard, Tinchebray et Vimoutiers.

En cas de fortes intempéries, notamment lorsque les routes sont enneigées, le transport scolaire adapté aux intempéries (SAI) assure le transport des ¾ des élèves sur des circuits réduits, empruntant des routes salées et déneigées de niveau de priorité 1, 2 ou 3. Ces circuits simplifiés desservent les principaux bourgs et utilisent les axes routiers principaux dont le traitement est effectué en priorité par les agences des infrastructures départementales.

L’information des familles et des établissements scolaires est organisée en amont par Internet, SMS et presse.

* les emails et n° des portables utilisés sont ceux communiqués par les familles au service des transports, lors de l’inscription. Parents, pensez à communiquer tout changement !

Pratique

« Infos routes 61 » : www.orne.fr/routes-transports/info-routes-en-direct

Service des routes : 02 33 81 60 00 – Poste 12 95.

Service des transports : 02 33 81 61 95

En cas d’intempéries, le Conseil général ou la Préfecture peuvent être obligés de suspendre certains circuits scolaires et aussi des lignes régulières. Parfois, le mauvais temps annoncé ne présentant pas partout les mêmes risques, il n’est pas possible de prendre des dispositions générales.

, 61

Orne
Une de la semaine
Eure
Une de la semaine
Abonnez-vous
Votre opinion

Pensez-vous que les pesticides puissent être à l'origine de maladies ou des troubles de la santé ?
Chargement ... Chargement ...
Vidéo du moment

Le 11 juillet, la plus grande Fête du ciel en France à Moulins-la-Marche

Revue de web

    fournis par Google