L'Aigle L'Aigle. Le procès des amants diaboliques

Dernière mise à jour : 04/12/2012 à 17:55

En haut, de gauche à droite, Florian Potrel, Mélanie Fleury, Damien Rolland
En haut, de gauche à droite, Florian Potrel, Mélanie Fleury, Damien Rolland

Le chef de famille, la compagne, l’amant et le cousin… Le premier a été tué d’une cartouche de chasse dans le dos, la deuxième est accusée d’avoir commandité l’assassinat, le troisième d’avoir tiré et, enfin, le quatrième de n’avoir rien fait pour éviter le drame. Les quatre ont joué un huis clos sordide dans la petite maison du couple à L’Aigle. C’est sur ce huis clos que la cour d’assises a tenté de faire la lumière. Une tâche ardue car, si les faits sont clairs, l’assassin présumé reconnaissant le meurtre, les implications des autres protagonistes sont floues. Ce qui est sûr, c’est que plusieurs tentatives de meurtre ont précédé le coup de fusil fatal. D’où la condamnation des amants diaboliques à 20 ans de réclusion. (RN du 05/12/12)

L'Aigle, 61

Orne
Une de la semaine
Eure
Une de la semaine
Abonnez-vous
Votre opinion

Le nouveau ministre de l'Economie souhaite en finir avec la loi sur les 35 heures. Qu'en pensez-vous ?

Voir le résultat

Chargement ... Chargement ...

Revue de web

    fournis par Google