La Ferté-Frênel Château de La Ferté-Fresnel : rénovation ou désastre ?

Le château de la Ferté-Fresnel en plein centre-ville et visible du domaine public, est au centre d'une affaire qui conduit sur le banc des prévenus un banquier russe

07/05/2015 à 14:23 par Thierry Roussin

Le château de la Ferté-Fresnel, qui a des origines médiévales, situé en plein centre-ville et visible du Domaine public, est au centre de cette affaire qui conduit sur le banc des prévenus, un banquier russe.

Inscrit à l’inventaire supplémentaire du Patrimoine des Monuments Historiques depuis 1996, ce château a, en effet, fait l’objet de très nombreux travaux sans autorisation ni permis de conduire, du 1er avril 2009 au 30 juin 2010.

En avril 2009, la SCI du Ménil-Hubert, dont le prévenu était le gérant, avait échangé son château contre celui de la Ferté-Fresnel. Deux mois plus tard, le maire demandait une régularisation au plus vite de la situation, un hangar de 200 m2 sans fondation ayant été posé sans autorisation sur le terrain à quelques centaines de mètres du château. « Même un hangar agricole est plus esthétique que ça, » lâche l’architecte des Bâtiments de France, à la barre.

Une piscine dans les écuries

Par ailleurs, une piscine a été réalisée dans une partie des écuries et les anciennes fenêtres en bois de l’ancien manoir ont été remplacées par des fenêtres en « mauvais PVC », selon les termes du procureur de la République. « Un vrai désastre ! »

Malgré les mises en demeure du maire et les divers courriers de l’architecte des Bâtiments de France, les travaux continuent. Ne pouvant rencontrer le prévenu qui, semble t-il, n’est pas toujours en France, l’architecte a pris des photos depuis le domaine public.

Elles mettent en lumière des murs montés en mortier de ciment, une plantation de thuyas dans le parc, des travaux de terrassements aux abords des anciennes écuries… Des travaux qui, selon l’architecte, n’auraient pas été acceptés. « Je ne saurai même pas les lister tellement les infractions sont nombreuses», précise-t-elle, « mais certaines remises en état peuvent être recevables ».

D’autre part, durant au moins trois mois, ces travaux auraient été réalisés par une dizaine d’ouvriers roumains, non déclarés et vivant dans des conditions indignes. Le sommier de leurs lits était constitué de palettes et la cuisine servait de lieu de dépôts de pots de peinture.

Le propriétaire crie au complot

Pour sa part, le propriétaire, absent à l’audience, estime que « tout est un complot » contre lui.

Le président Lavallière, après avoir listé les sommes importantes investies par le prévenu, souligne : « On peut donc penser qu’il aurait pu refaire les travaux à l’identique».

Sur l’aspect patrimonial, il s’agit d’une question d’égalité devant la loi. Il ne serait pas juste, parce qu’il a de gros moyens, qu’il puisse y échapper. Ce ne sont pas des travaux d’entretien», commente le procureur de la République. Il dénonce également une « distorsion très grave faite à la concurrence en faisant travailler chez lui durant plusieurs semaines une dizaine de Roumains non déclarés, 7 jours sur 7 et de 8 à 22 heures ! »

Il requiert, entre autres, la remise en état des lieux outre une astreinte de 50 euros par jour de retard.

« Il n’est pas familier de la langue française et n’est pas un professionnel de la construction», plaide longuement la défense, afin d’aboutir à une relaxe, faute d’élément intentionnel. « De plus, il n’avait pas un lien direct avec ces ouvriers roumains ; il avait souscrit un contrat avec une entreprise autrichienne. Il ne peut donc être retenu comme employeur ». A titre subsidiaire, la défense sollicite l’ajournement du prononcé de la peine en l’attente de la régularisation des travaux.

Le tribunal rendra son délibéré le 30 juin.

61550 La Ferté-Frênel

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

L'Aigle - Jeudi 25 mai 2017

L'Aigle
Jeu
25 / 05
25°/13°
vent 28km/h humidité 88%
Ven25°-14°
Sam28°-16°
Dim28°-16°
Lun24°-17°