Verneuil-sur-Avre Des automobilistes flashés à Verneuil-sur-Avre se regroupent pour se faire entendre

Un comité est en train de se constituer autour de René Berthout, de Piseux, pour se faire entendre auprès des autorités. En cause, le flash du passage à niveau de Verneuil-sur-Avre

14/03/2017 à 16:09 par Réveil Normand

Un groupe de conducteurs mécontents autour de René Berthout -
Un groupe de conducteurs du secteur de Verneuil-sur-Avre mécontents autour de René Berthout

A Verneuil-sur-Avre, le passage à niveau route de Breteuil ne cesse de faire des mécontents. A tel point qu’un comité est en train de se constituer autour de René Berthout pour se faire entendre auprès des autorités.

René Berthout, c’est ce retraité qui est allé jusqu’à se sous-alimenter pour contester son PV et son retrait de quatre points. L’homme ne se souvient pas d’avoir vu le clignotant se déclencher quand il a traversé le passage à niveau.

Un piège ?

Aujourd’hui, il est rejoint par d’autres conducteurs qui se sont fait flasher également au même endroit, avant de recevoir un PV de 90 euros. Si eux reconnaissent avoir vu le clignotant, le problème, c’est que nombre d’entre eux estiment s’être fait « piéger ».

« Quand vous arrivez à 30 ou 40 km/heure et que le clignotant rouge se déclenche, vous ne pouvez plus vous arrêter sans risquer de vous faire tamponner par les suivants, donc vous traversez », avance un de ces Vernoliens, qui se demande : « venant de la gare, combien de véhicules se sont ainsi fait flasher ? ».

Il est vrai qu’avec le cédez-le-passage au bout de cette rue, beaucoup de conducteurs ralentissent, jettent un œil à leur gauche avant de s’engager à droite et se trouvent surpris par le clignotant juste devant eux. Du coup, ils pensent qu’il vaut mieux traverser sans tarder dans la mesure où les barrières n’ont pas encore commencé à s’abaisser. Sauf qu’après la 3e seconde – ça vient très vite – le flash se déclenche…

Un clignotant orange

Aussi, « il n’est pas question de contester les consignes de sécurité mais de faire cesser ce racket auquel les autorités nous ont habitués ». D’où une question sous forme de proposition :

« pourquoi ne pas installer un feu clignotant à l’orange durant 45 secondes ou une minute avant qu’il ne passe au rouge pour bien prévenir les automobilistes ? ».

Ils font ainsi référence au principe du feu tricolore. Ça se tient. D’autres avancent que « le feu devrait être placé beaucoup plus en amont ».

La crainte de se prendre un PV est d’autant plus fondée à leurs yeux qu’ils ont remarqué « que pour éviter ce flash racketteur, de plus en plus de Vernoliens passent par l’autre passage à niveau qui, lui, a déjà connu des accidents, comme le boulanger de Boissy ».

Un avocat…

Pour se faire entendre, ces conducteurs lancent donc un appel en direction des autres personnes qui se sont fait flasher « pour peser et mieux se faire entendre ». Et si ce comité est très fourni, René Berthout pense qu’il sera alors possible de faire appel au service d’un avocat…

BG

Contact René Berthout : 07 85 56 04 14.

27130 Verneuil-sur-Avre

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion

Comptez-vous participer au prochain duathlon dimanche 9 avril ?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...
Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

L'Aigle - Jeudi 23 mars 2017

L'Aigle
Jeu
23 / 03
10°/4°
vent 18km/h humidité 93%
Ven13°-2°
Sam14°-5°
Dim13°-5°
Lun13°-4°