Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe [Conseil municipal de Sainte-Gauburge]. Une aire de jeux pour les enfants au complexe sportif

Jeudi 13 avril 2017, les conseillers municipaux de Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe ont examiné à la loupe les comptes 2016 et les budgets primitifs 2017.

18/04/2017 à 16:19 par Véronique Couvret

Le projet d'aire de jeu pour enfants qui sera installé sur le complexe sportif. Il a été devisé à 33 849 € TTC -
Le projet d'aire de jeux pour enfants qui sera installé sur le complexe sportif. Il a été devisé à 33 849 € TTC

Ligne par ligne, le maire Philippe Bigot a commenté les dépenses et les recettes faites durant l’exercice 2016. Un exercice certes fastidieux mais plutôt didactique, qui a l’avantage d’apporter de nombreuses précisions.

Comptes administratifs 2016

Le budget de la commune s’est clôturé par un excédent de 178 217 € en fonctionnement, soit un résultat d’exploitation excédentaire de 381 855 € après report de l’exercice antérieur. Un budget dans la continuité de celui de 2015. A noter qu’un emprunt communal s’est achevé en 2016.

La section d’investissement dégage aussi un résultat positif de 51 547 €, soit un résultat excédentaire de 34 043 € après report de l’exercice antérieur. Avec un coût de 212 186 €, le terrain multisport couvert concerne l’essentiel des dépenses d’investissement de l’année passée qui se sont élevées à 283 189 €. A noter que 181 000 € avaient été prévus pour des travaux d’éclairage public et l’effacement des réseaux électriques et de télécommunication place de la Mairie, rue du Pays d’Ouche, rue du Pays d’Auge et rue du Docteur Daupley mais les subventions au titre de la DETR (dotations d’équipement des territoires ruraux) attendues n’ayant pas été octroyées, les travaux n’ont pas été réalisés. Ils ont été reportés à cette année.

Le budget assainissement 2016 s’est clôturé quasiment à l’équilibre en fonctionnement avec 67 337 € de recettes et 62 602 € de dépenses, soit un résultat de 4 735 €, ainsi qu’en investissement avec 44 787 € de recettes et 44 760 € de dépenses, soit un solde d’exécution positif de 27 €, mais après report antérieur et restes à réaliser, les besoins de financement s’élèvent à 116 683 €.

Les comptes 2016 ont été approuvés à l’unanimité.

Budget primitif principal

« Le budget primitif est voté dans un contexte particulier, avec au plan national, des incertitudes liées à la tenue de l’élection présidentielle et des élections législatives (quel avenir pour la commune ? Quels financements de l’Etat ? Quelle organisation territoriale ?) et au plan local, un élargissement du périmètre intercommunal en janvier dernier, l’adoption de la fiscalité professionnel unique, le lissage des taux d’imposition intercommunaux sur 9 ans et une réflexion sur l’évolution de l’exercice des compétences transférées par la commune à l’EPCI [la Communauté de communes, Ndlr] », a indiqué Philippe Bigot en préambule. « On est vraiment à la croisée des chemins s’agissant des financements ».

Pas de nouvel emprunt

Pour 2017, la commission des finances a proposé de maintenir les taux d’imposition, de poursuivre la politique de subventions aux associations, de réaliser des opérations nouvelles sans recourir à l’emprunt, tout en conservant une réserve à un bon niveau, de renouveler la demande de subvention DETR pour l’éclairage public, de lancer l’opération de sécurisation du complexe sportif (pose d’une clôture et de portails sécurisés) ainsi que celle d’aménagement d’une aire de jeux pour petits enfants.

Le budget principal s’établit ainsi à près de 850 000 € en fonctionnement et un peu plus de 500 000 € en investissement (éclairage public, effacement des réseaux, aire de jeux pour les petits, sécurisation du complexe sportif, microsignalisation, et travaux divers).

Le budget primitif a été voté à la majorité. Jean-Claude Vecchiatto s’est abstenu. En cause, l’association Media’Risle, qui selon l’élu de l’opposition, pourrait être qualifiée « d’association transparente ». Il a aussi voté contre le projet d’aire de jeux pour enfants, non pas sur l’opération elle-même mais sur l’emplacement choisi (complexe sportif), trop excentré selon l’élu.

Le maire, Philippe Bigot, détaille comptes et budgets primitifs
Le maire, Philippe Bigot, détaille comptes et budgets primitifs

Budget primitif assainissement

Il s’équilibre en fonctionnement à 60 000 € et en investissement à 165 859 € dont 99 134 € pour la réhabilitation du réseau. Il a été voté à l’unanimité.

Les taux d’imposition 2017

Ils sont donc maintenus à 2,70 % pour la taxe d’habitation, 2,38 % pour le foncier bâti, 3,32 % pour le foncier non-bâti et leurs produits devraient rapporter 43 935 € à la commune. Ils ont été votés à l’unanimité.

Lutte contre la désertification médicale

Un médecin espagnol devrait arriver en mai afin de remplacer un des deux médecins généralistes de Sainte-Gauburge qui partira à la retraite cet été. La commune a décidé d’aider à l’installation de ce médecin en prenant en charge 6 mois de loyer pour une somme de 3 000 €.

Subventions 2017
3IFA-CFA Orne, 150 € ; Pétanque valburgeoise, 500 € ; ASV football, 1 500 € ; Centre Baclesse (cancer), 100 € ; club de la Détente, 400 €, comité de jumelage, 350 € ; comité des fêtes, 4 600 € ; UNC ACPG FN, 400 € ; VTT valburgeoise, 400 €, soit un total de 8 400 €. Chaque subvention a été adoptée nominativement, les conseillers municipaux ayant un intérêt dans une des associations ne votant pas. Unanimité.

61370 Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

L'Aigle - Vendredi 28 avril 2017

L'Aigle
Ven
28 / 04
14°/2°
vent 36km/h humidité 54%
Sam15°-1°
Dim15°-7°
Lun13°-5°
Mar16°-5°